Thématiques des films

Greta Thunberg, de la grève en solo au micro de l’ONU

Greta Thunberg a lancé un mouvement mondial pour le climat, a été invitée à de nombreux rendez-vous internationaux, a été pressentie pour le Nobel de la paix et... s’est attirée les foudres de milliers de climatosceptiques ! Comment cette écolière est-elle parvenue à ce tour de force ? Le documentaire "I am Greta" offre une immersion dans la lutte écologique que mène cette jeune autiste atteinte du syndrome d’Asperger. En accompagnement de ce film, CinéVersoix vous propose un retour sur les moments-clé de cette fulgurante ascension politique.

Greta, dos au mur

20 août 2018. Greta Thunberg, adolescente suédoise âgée de 15 ans, décide de ne pas rester les bras croisés contre "la 6e extinction de masse". Munie d’une pancarte "Grève scolaire pour le climat", elle s'installe au pied du bâtiment qui abrite le parlement suédois et entend bien procéder de la sorte chaque jour, jusqu'aux prochaines élections en Suède prévues le 9 septembre. Atteinte du syndrome d’Asperger, la collégienne se sent seule face à cette humanité qui fonce contre le mur.

Des photos de Greta adossée contre le Riksdag sont publiées sur le compte Facebook du réseau "We Don’t Have Time". Le post est rapidement partagé des milliers de fois. A Stockholm, des personnes toujours plus nombreuses rejoignent sa protestation.

 

greta.jpg

Naissance du mouvement Fridays for Future

Le 9 septembre, le parti des Verts, quoique membre du gouvernement, perd neuf sièges au Parlement suédois. Greta Thunberg décide de poursuivre sa grève. Qu'un jour par semaine toutefois. D’autres jeunes se joignent à sa colère. Ensemble, ils lancent le mouvement Fridays for Future (FFF). "Tous les vendredis, nous nous assiérons devant le Parlement suédois jusqu'à ce que la Suède respecte ses engagements vis-à-vis des Accords de Paris", explique la militante née en 2003.

Le mouvement Fridays for Future atteint progressivement d'autres pays occidentaux. La lutte contre le dérèglement climatique gagne en popularité chez les jeunes comme les plus âgés.

COP 24 - "Vous volez l’avenir de vos enfants sous leurs yeux"

Le 4 décembre, Greta Thunberg est invitée à s'exprimer à l'occasion de la COP 24, en Pologne. Son poignant discours frappe les esprits. La jeune collégienne rappelle qu’ "on n'est jamais trop petit pour faire la différence" et estime que "Notre civilisation est sacrifiée pour permettre à un très petit nombre de personnes de continuer à gagner des sommes colossales". Elle convie à changer le système "s’il n’y a pas de solutions possibles pour notre système". 

Greta Thunberg a le sens de la formule. Plusieurs de ses phrases resteront historiques, comme "Vous dites que vous aimez vos enfants par-dessus tout. Et pourtant vous volez leur avenir sous leurs yeux". Ou "Vous n'êtes pas assez matures pour dire les choses telles qu'elles sont. Cette responsabilité vous la laissez à nous, les enfants".

En Europe, en Australie et en Amérique du Nord, son discours devient viral. Les grèves des étudiants sont suivies par un nombre croissant d'adolescents.

Greta Thunberg à la COP 24

WEF de Davos - "Notre maison brûle" - "Je veux que vous paniquiez"

Janvier 2019. Greta Thunberg, qui a désormais 16 ans, se rend à Davos à l'occasion de la 49e édition Forum économique mondial, placée sous le sceau des questions climatiques. Son voyage a lui seul fait couler de l’encre. Elle a choisi l’option ferroviaire, alignant les heures de rail sans frémir (32 heures !!), alors que les trains de nuit ont cédé leur place à des vols en avion bon marché. Elle prend la parole au dernier jour de la rencontre. "Je suis venue ici pour dire: notre maison brûle", annonce-t-elle. "Il n'y a pas de zone grise pour la survie !", prévient la jeune militante, avant de conclure par cette phrase désormais historique: "Je ne veux pas vous donner espoir, je veux que vous paniquiez". Donald Trump, alors président des Etats-Unis, ne la rencontrera finalement pas. Mais il l’attaque par discours, en fustigeant les "prophètes de malheur".

 

 

Commission européenne - "Protéger le futur des enfants"

Le 21 février, Greta Thunberg, dont on se demande si elle est toujours collégienne, se rend à Bruxelles pour demander aux dirigeants européens une réduction des émissions de gaz à effets de serre de 80% d'ici 2030, un engagement "deux fois plus ambitieux" que celui qu’ils ont pris pour l'accord de Paris. L'objectif actuel de 40% n'est "pas suffisant pour protéger le futur des enfants qui grandissent aujourd'hui", déplore la porte-voix des jeunes. Ecoeurée par une absence de "promesses", elle termine sa journée par une marche contre le dérèglement climatique avec 7500 manifestants.

 

 

 

 

 

 

 

Parlement européen - "Si notre maison tombait en ruine…"

17 avril 2019. Tandis que la 4e journée de mobilisation pour le climat réunit 50'000 personnes en Suisse, Greta Thunberg poursuit son prêche contre le dérèglement climatique. Avec son air candide favorisé par sa tête ronde, ses grands yeux, sa petite taille et ses cheveux réunis en deux tresses, la Suédoise admet que la panique est mauvaise conseillère. Alors que ses opposants baissent la garde, elle rebondit la voix vibrant d’émotion et de colère, en listant les problèmes qui vont provoquer "la sixième extinction de masse". Espèces en voie de disparition, déforestation des forêts, pollution toxique de l’air, acidification des océans : l’adolescente semble souffrir autant que les écosystèmes qu’elle décrits, provoquant un léger malaise dans cette assemblée d’adultes bien vêtus. Tremblante, mais déterminée, elle poursuit son discours avec une série de "Si notre maison tombait en ruine" : "Si votre maison tombait en ruine, vous ne voleriez pas à travers le monde en classe affaire en discutant sur la façon dont le marché va résoudre tous les problèmes avec de petites solutions brillantes sur des problèmes spécifiques isolés".

"Faire de son mieux ne suffit plus. Il faut passer à ce qui semble impossible"

L'affiche du film "I am Greta"
Le combat de Greta résonne chez les jeunes.

Parlement britannique et Extinction Rebellion - "Le même problème partout"

21 avril. L’égérie pour le climat tente de faire fléchir le Parlement britannique, embourbé dans le Brexit, tandis que dehors, les protestataires du mouvement "Extinction Rebellion" bloquent Londres depuis une semaine, à coup de position lotus, yoga, massages et autres méthodes écologiques sur les voies de circulation. Encore une fois déçue par sa rencontre avec les politiciens, Greta rejoint la manifestation d'Extinction Rebellion et clame : en Suède comme ici et partout, "rien n’est entrepris pour stopper la crise écologique malgré les belles promesses". 

Greta Thunberg pressentie pour le Nobel - "C’est un peu bizarre"

En mars, les adeptes des Fridays for Future seraient plus de 2 millions, répartis sur 135 pays. Greta Thunberg est pressentie pour le prix Nobel de la paix. "C'est incroyable et un peu bizarre", réagit l'intéressée.

En mai, Greta Thunberg est sacrée par le magazine Time comme l'une des personnes les plus influentes du monde. En juin, la Suédoise reçoit le prix le plus prestigieux d'Amnesty international.

Parlement français - Le  "cyborg qui ne sourit jamais"

Les anti-Greta se font toujours plus nombreux. En juillet, alors que la Suédoise est invitée à s'exprimer au Parlement français, l'essayiste Michel Onfray jette un pavé dans la marre, en déplorant un "cyborg qui ne sourit jamais" et en s'interrogeant sur l'influence de son entourage. Le programme de Greta risque d'engendrer une crise économique et sociale, voire même d'aggraver le réchauffement climatique, tonnent ses opposants, qui lui reprochent aussi de se focaliser sur le CO2.

 

SMILE for Future à Lausanne - "C’est un système qui est erroné"

Août 2019. Loin de se laisser démonter par ces attaques, motivée par ces millions d'adeptes à travers le monde, Greta Thunberg poursuit ses apparitions, notamment à Lausanne pour la conférence SMILE for Future, qui réunit 400 militants de 38 pays. La Suédoise, qui rencontre le Nobel de chimie Jacques Dubochet, appelle à ne pas avoir de haine contre les politiciens. "C'est un système qui est erroné", explique-t-elle.

Greta Thunberg traverse l'Atlantique en voilier.

ONU, New York - "Comment osez-vous ?"

Un an après son premier jour de grève, Greta Thunberg répond à l'invitation de s'exprimer aux Nations unies à New York. Elle embarque sur un bateau à voile en Angleterre et arrive en Amérique du Nord 14 jours plus tard, le 28 août. Elle participe à la grève mondiale pour le climat, qui réunit plusieurs millions de personnes sur toute la planète.

Le 23 septembre, Greta Thunberg se trouve devant les dirigeants de la planète. Elle prononce ce qui est considéré comme son discours le plus poignant. A coup de "Comment osez-vous ?" ("How dare you ?"), elle va livrer une nouvelle tornade d'accusations, en commençant par préciser qu'elle "devrait être à l'école, de l'autre côté de l'océan".

 

Time Magazine - personnalité de l’année 2019

Le 11 décembre 2019, Greta Thunberg est désignée personnalité de l'année 2019 par le Time Magazine. Elle est la plus jeune lauréate de cette distinction.

 

Et aujourd'hui ?

En 2021, où est passée l’égerie du climat ? Elle fait la grève de l’école virtuelle !

"I am Greta", le samedi 5 juin à 20: 30 sur l'écran de CinéVersoix !

Accéder à la présentation du film "I am Greta"

  • Réalisation: Nathan Grossman

  • Année de production: 2020

  • Pays de production : Suède et Allemagne

  • Durée : 97 minutes

  • Version : originale sous-titrée

  • Âge légal/âge suggéré : 6+/12+

  • Genre : Documentaire

Les précédents articles :